Cette année, c’est la 4ème édition de la Fabrique du Changement, évènement organisé par le collectif les Artisans du Changement. Au programme : des conférences inspirantes, des ateliers participatifs et innovants et des tables rondes avec des retours d’expériences d’entreprises en plein changement.

 

C’est avec beaucoup de plaisir et d’enthousiasme, que j’ai participé jeudi dernier à la Fabrique du Changement qui se déroulait dans un lieu que j’apprécie particulièrement : les Nefs et le Steréolux.

 

Conférence Serge Marquis : le sens et la reconnaissance

 

Une journée qui a débuté par une très belle conférence de Serge Marquis, qui vient de publier son dernier ouvrage « Le jour où je me suis aimé pour de vrai », après le succès de son livre « on est foutu, on pense trop ». Serge Marquis est un médecin et conférencier québécois qui a développé un intérêt tout particulier pour le stress, l’épuisement professionnel et la détresse psychologique dans l’espace de travail. Le thème de sa conférence était sur le sens et reconnaissance au travail et dans notre vie quotidienne. Retrouvez les éléments clés de sa conférence dans mon prochain article dédié aux facteurs de motivation et d’engagement des salariés !

 

La démarche appréciative

 

Ensuite j’ai participé à un atelier sur la démarche appréciative, animé par Laurent Fyda – psychologue, Maylis de Poret – consultante coach et Claire-Marie Allard – APC Management. Alors qu’est ce que la démarche appréciative (ou aussi appelé, en anglais, appreciative inquiry)? C’est une méthode de conduite du changement qui s’appuient sur les réussites, les satisfactions et l’énergie positive d’une entreprise plutôt que sur la résolution de problèmes.

L’approche par la résolution de problèmes a montré une certaine efficacité pendant des années dans les entreprises mais nous prenons conscience aujourd’hui de ses limites :

  • La créativité et l’innovation sont limitées car la recherche se focalise sur des solutions à des problèmes bien précis.
  • Il est plus difficile de maintenir une vision positive de l’avenir quand on passe son temps à trouver des solutions à des dysfonctionnements ou des erreurs passées. Combien de managers et de collaborateurs ont ce ressenti de passer leur temps à résoudre des problèmes ? Beaucoup… Sans compter le fait que, parfois, la recherche se porte plus sur l’identification des responsables que sur les véritables solutions.
  • La résistance au changement est d’autant plus forte que les solutions ont été imposées.

 

Avec la démarche appréciative, les problèmes ne sont pas ignorés pour autant mais l’attention va plutôt être portée sur la situation positive que l’on veut atteindre et l’état de réussite, plutôt que sur le problème en lui-même. Ainsi, plutôt que d’analyser les causes du problème, on va plutôt travailler sur ce qui fait le succès de l’entreprise, sur ses conditions de réussite et élaborer ensuite un plan d’actions concret et engageant, à mettre en oeuvre pour obtenir les résultats désirés.

Voilà une démarche qui nous met dans une énergie collaborative positive ! Au travers de cette expérience vécue pendant l’atelier, j’ai vu tous les apports de cette méthode sur la dynamique de groupe et la créativité et ce fut un travail collectif réalisé avec beaucoup de plaisir. A tester !

 

“Découvrez l’expérience du clown et du conte pour mieux collaborer”

 

Un deuxième atelier très sympa et original, que j’aimerais vous présenter : la collaboration au travers de l’expérience du clown et du conte. Christophe Morin – coach- et Stéphanie Bonté – consultante- ont co-animé cet atelier en proposant des jeux et des mises en situation  pour nous amener à expérimenter nos émotions et celles des autres.

A travers la technique du story telling, nous avons raconté, en binôme, une histoire pendant quelques minutes et l’autre personne devait ensuite nous renvoyer ce qu’elle avait particulièrement aimé dans notre style de communication, ce qu’elle avait ressenti émotionnellement. Nous somme repartis chacun, à l’issue de cette première expérience, avec un lot de « Chauds doudous » : ces points positifs que notre style de communication a fait émerger et que l’autre nous a renvoyés en cadeau ! Ensuite nous avons joué collectivement la palette des émotions : joie, colère, tristesse, peur… et ce sans parler, juste avec l’expression corporelle. Nous avons clôturé cet atelier par un mini théâtre d’improvisation dans lequel, par groupe de 6 personnes, nous avons mêlé la narration et l’expression corporelle pour arriver à une belle histoire ludique et pleine de créativité et tout cela sans quasi aucune préparation.  Une très belle expérience de collaboration créative en s’appuyant sur les talents de chacun !

 

Pleins d’autres ateliers et conférences étaient au programme et que vous pourrez retrouver sur le site de la Fabrique du Changement. Un grand merci à tout le collectif les artisans du changement et à toutes les « abeilles bénévoles » pour l’organisation de ce bel évènement.